Evaluation endoscopique à fibres optiques (EEFO) de la déglutition

Lors de cet examen, un endoscope fin et flexible est inséré par le nez. Grâce à cette méthode, le processus de déglutition qui se fait dans la gorge peut être observé et enregistré. L’endoscopie permet de visualiser de manière précise les zones impliquées dans le processus de déglutition (voile du palais, base de la langue, larynx). En outre, la muqueuse est visible et l’on peut observer la façon dont est avalée la salive en vérifiant que le processus se fasse correctement.

En général, les essais de déglutition sont effectués avec diverses consistances (liquides, pâteuses, solides) et des bols alimentaires de tailles différentes. Pour permettre une meilleure visibilité des liquides et des aliments, ceux-ci peuvent être enduits de colorant alimentaire. On observe alors si l’acte de déglutition est déclenché dans les temps et si des particules du bol alimentaire pénètrent dans le larynx («pénétration») ou même dans les voies respiratoires («fausses routes»).  

 

Au cours de la phase pharyngée, le passage du bol alimentaire dans la gorge est momentanément obstrué en raison des contractions musculaires. De ce fait, la quantité de matière qui passe en fausse route et se retrouve dans les voies respiratoires n’est souvent pas perceptible.

 

A noter que l'endoscopie peut être effectuée chez les patients alités et peut être répétée plusieurs fois.