Dysphagie aux liquides

Selon la nature des troubles de la déglutition, il est possible qu’une personne rencontre des difficultés lors de la prise des liquides sans avoir de difficultés pour les solides ou inversement. 

Quelles adaptations effectuer ?

Lorsque la déglutition des liquides est problématique, plusieurs adaptations peuvent être mise en place : 

 

Adaptation du comportement :

  • être bien assis
  • boire par petites gorgées espacées 
  • utiliser un verre à encoche pour éviter de pencher la tête en arrière lors de la prise des dernières gorgées du verre 

 

Adaptation des liquides sur les conseils d’un professionnel : 

 

  • difficultés légères : favoriser des liquides stimulants : chauds, froids, avec du goût, pétillants. L’eau à température ambiante, peu stimulante, est donc à éviter.
  • difficultés plus prononcées : Sélectionner des liquides épais afin de ralentir leur vitesse d’écoulement
    • liquides naturellement épais : jus de pêche ou abricot
    • utilisation d’agents épaississants permettant d’épaissir tout type de liquide (café, jus de fruits, sirop…). Le plus souvent vendus sous forme de poudre et disponibles en pharmacie.

Selon les besoins, les liquides peuvent être épaissis à des degrés divers (classés selon la standardisation internationale IDDSI) :


comment l’utiliser la poudre épaississante