Trucs et astuces


Astuces pour améliorer la déglution

Les aides et les adaptations sont diverses et se doivent d'être adaptées individuellement selon les difficultés. 

D'un point de vue du positionnement on préconise: une posture avec le dos droit ainsi que la tête légèrement inclinée contre la poitrine sont en rêgle générale les meilleures conditions pour la déglutition.

De petites quantités de déglutition, un rhythme adéquat (attendre d'avoir avalé entre chaque bouchée), un raclement suivi d'une deuxième déglutition peuvent améliorer la sécurité de la déglutition. Il est préférable également que la prise alimentaire se fasse dans un environnement calme, sans trop de distracteurs (télé, radio) et on évitera également de parler la bouche pleine, afin d’éviter une fausse-route.

Si la voix devient „gargouillante“ ou humide après avoir avalé, c'est un signe que le bolus à fait „fausse route“, donc est parvenu dans le larynx. Le risque que les liquides ou résidus alimentaires pénètrent dans la trachée est alors grand. Un contrôle de la voix (chanter /a/ ou bien /m/) peut être utilisé afin de contrôler si une manoeuvre de vidange est nécessaire. Ceci est surtout approprié en cas d'aspiration silencieuse, puisque la toux n'est pas déclenchée par réflexe comme dans une situation normale.



Astuces pour avaler les médicaments

Si avaler des cachets pose problème, vous pouvez les enrober dans du yaourt, compote de pomme ou autre aliment lisse. Puisque la consistance visqueuse coule plus lentement, le cachet peut généralement être dégluti plus facilement qu'avec de l'eau. Parlez à votre pharmacien ou médecin si la déglutition d'un médicament est difficile.



Astuces quand on avale de travers

Surtout auprès de patients avec une toux faible, celle-ci doit être soutenue en donnant de la pression contre estomac et poitrine, augmentant ainsi l'expiration, lorsque des signes d'aspiration apparaissent. Si dans ce cas on tape, comme de coutume, sur le dos, par toux faible, le matériel aspiré est dirigé encore plus bas dans les voies respiratoires.

Il peut être utile d'amener le patient d'une position verticale à une position horizontale, pour que la toux n'aie pas à aller à l'encontre de la pesanteur.


La technique à utiliser surtout en cas d'urgence par crise d'étouffement à la d'une impaction d'un aliment solide, est la manoeuvre de Heimlich. Celle-ci consiste à étreindre la personne concernée par derrière avec les bras et de soutenir une expiration ou une toux avec des compressions conséquentes. 

 

Que faire en cas d'étouffement? Explication dans la vidéo: