Pourquoi avalons-nous de travers?

rouge: voies alimentaires, bleu: voies respiratoires
rouge: voies alimentaires, bleu: voies respiratoires

L'air tout comme la salive, la nourriture ainsi que les boissons circulent par la gorge. L'air coule par le nez à la gorge, puis par la trachée vers les poumons. Salive, mets et boissons passent la bouche, la gorge et arrivent à l'estomac par l'oesophage. Ce n'est qu'au niveau inférieur de la gorge que le chemin commun se divise en trachée et oesophage. La route commune ainsi que l'enjambement des deux parcours augmentent le risque que salive, boissons ou aliments accédent aux voies respiratoires. Cette pénétration d'élèments nutritionnels liquides ou fermes s'appelle aspiration. Ceci arrive aussi de temps à autre à des personnes saines, quand, par exemple, elle veulent manger et parler en même temps. Dans le cas d'une dysphagie par contre, l'ampleur d'une aspiration peut atteindre une dimension menaçante. 


Qu'est-ce qu' une aspiration?

On parle d'aspiration à partir du niveau inférieur des cordes vocales
On parle d'aspiration à partir du niveau inférieur des cordes vocales

Les professionnels parlent d'une aspiration lorsque salive, aliments ou liquides pénètrent sous le niveau des cordes vocales. Normalement, ceci provoque une grosse quinte de toux. Si la maladie sous-jacente altère en plus la sensibilité, l'aspiration peut alors se produire sans que le reflexe de toux en résulte. Ceci est appelé une aspiration silencieuse. Cette forme d'aspiration est spécialement délicate, puisque souvent pas remarquée et ayant des conséquences fatales. Les aspirations silencieuses mènent la plupart du temps à une pneumonie.