Troubles de la déglutition après une tumeur dans la région de la tête ou du cou

Prise en charge médicale des cancers des voies aéro-digestives supérieures

scientificanimations.com, CC BY-SA 4.0
scientificanimations.com, CC BY-SA 4.0

Les troubles de la déglutition peuvent avoir différentes causes, parmi celles-ci nous retrouvons les cancers des voies aéro-digestives supérieurs (VADS).

Dans ce cadre, la déglutition peut être perturbée avant le traitement (gêne de la tumeur) ou après (séquelles du traitement).

 

Différents types de traitements ou combinaisons de traitements peuvent être proposés aux patients touchés par ces cancers. Ceux-ci dépendent de plusieurs facteurs, relatifs à la tumeur (type histologique de la tumeur, stade d’extension, localisation…) mais également de l’état plus général du patient (âge, antécédents médicaux, comorbidités…). De nos jours, les principaux moyens d’intervention sont :

  • la chirurgie : permet de retirer la tumeur ainsi que les tissus envahis par des cellules tumorales. Bien souvent les ganglions lymphatiques situés dans le cou sont touchés et doivent donc être retirés (évidements ganglionnaires). 
  • la radiothérapie :
    • radiothérapie externe : traitement local de la tumeur en utilisant des rayons ionisants qui vont léser l’ADN des cellules tumorales et induire leur mort. Elle peut être utilisée avant une chirurgie pour réduire la taille de la tumeur, comme traitement isolé, ou suite à la chirurgie pour détruire des cellules cancéreuses résiduelles. La radiothérapie entraîne des effets secondaires précoces (qui apparaissent durant le traitement) et tardifs (plusieurs mois ou années après la radiothérapie).
    • curiethérapie : implantation de fils radioactifs directement dans la tumeur. Pour bénéficier de ce traitement, la tumeur doit être de taille réduite et accessible. 
  • la chimiothérapie : absorption ou injection d’un traitement médicamenteux (le plus souvent sous forme de cure) visant à bloquer la division cellulaire et donc la prolifération des cellules cancéreuses. Elle affecte malheureusement, non seulement les cellules tumorales, mais également d’autres cellules jusqu'alors saines. 
  • les thérapies ciblées : Permettent de bloquer la diffusion des cellules cancéreuses en ciblant des altérations moléculaires ou en impactant la genèse et le développement de la tumeur. L'intérêt de ces nouvelles thérapies (encore peu répandues dans la prise en charge des maladies oncologiques en ORL) est de limiter l’endommagement des cellules saines. 

A ce jour, de multiples moyens de prise en charge médicale des cancers des voies aériennes supérieures sont disponibles. Par ailleurs les recherches continuent afin d’affiner et améliorer les traitements proposés. Le choix de leur utilisation et/ou de leur association relève de l’expertise de médecins spécialisés dans ce domaine afin de garantir au patient la meilleure prise en charge possible dans leur contexte oncologique et global. 

Littérature :

  • Brin-Henry, F., Courrier, C., Lederlé, E., Masy, V. (2011) Dictionnaire d’orthophonie. OrthoEdition.
  • Dictionnaire . thérapie ciblée (s.d.). e-cancer.fr consulté le 20.12.2021 à l’adresse https://www.e-cancer.fr/Dictionnaire/T/therapie-ciblee 
  • Védrine, L., Chargari, C., Le Moulec, S., Fayolle, M., Ceccaldi, B., & Bauduceau, O. (2008). Chimiothérapie des cancers des voies aérodigestives supérieures. Cancer/Radiothérapie, 12(2), 110-119.
  • Lapeyre, M., Coche-Dequéant, B., Moreira, J. F., Le Bourhis, J., & Peiffert, D. (2013). Curiethérapie des cancers des voies aérodigestives supérieures. Cancer/Radiothérapie, 17(2), 130-135.